Baikal

Baikal

Tu es comme une mer, tu nous enveloppe de douceur. Tu nous as bercé pendant ces quelques jours. C’était trop court.
Quelle récompense de voir ta robe bleue apparaître derrière l’or des arbres. C’était magique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *