Archives de
Catégorie : Permaculture & Co

Dans myterrehappy il y a la rencontre de ceux qui font Demain. Découvrez mes rencontres inspirantes

Rosario, je t’aime un peu

Rosario, je t’aime un peu

Les Philippines. Elles sont à mon plan depuis le début. J’y vais pour deux choses au départ. La permaculture et ses iles paradisiaques 🙂

Après ma rencontre avec Pascal et Christine lors de mon trek au myanmar, il y a eu une troisième raison : aller voir les rizières de Banaeue.

Je reviens d’un mois de volontariat en Indonésie. J’en suis encore un peu secouée. J’ai emmené les papillons que j’avais là-bas dans mon ventre. J’y ai laissé toutes mes larmes…

J’ai soif d’apprendre, encore. Alors je file à Rosario où m’attendent David, Carole et Kaira dans leur Happy Family Farm.

Je quitte Manille pour 5h de bus avant de retrouver la team de volontaires. Super accueil, forcément, aujourd’hui c’est barbecue sur la plage 🙂

Destin. Je rencontre Yvan et Tangui avec qui j’ai échangé par mail avant mon départ ! Ils sont tous deux en année de césure et sont Travelling farmers. Eux aussi découvrent les fermes du monde J

Dans des lieux de permaculture, on recherche à apprendre, mettre les mains dans la terre. Mais pour ma part, c’est aussi une philosophie que je recherche. Un art de vivre.

Il y a des lieux qui l’ont, d’autres pas. Je ne l’ai pas trouvé dans cet endroit. Je n’y suis restée qu’une semaine au lieu des 2 prévues au départ. Je n’ai pas beaucoup appris.

J’ai planté quelques aromatiques, collecté des algues dans l’océan pour en faire de l’engrais, enlevé la pollution plastique des algues séchées, coupé du bois, et voilà…

L’endroit est très joli. La ferme est située en haut d’une colline. La région est très aride. Ils ont beaucoup de mal à stocker l’eau. David nous a fait savoir que les résultats de la ferme ne sont pas positifs. Que leur manque d’eau est un vrai problème.

Du coup David continue son job de consultant et passe ses journées enfermé dans sa maison. Lorsqu’on l’aperçoit dehors, il dirige et donne des ordres. L’ambiance est lourde…

Je n’ai pas aimé le lieu, sa philosophie. Tout ne peut pas être parfait. Cet endroit n’est juste pas pour moi. En avant ! Voyons où vont me mener mes prochains pas.

 

 

 

Myanmar : Vihara collective

Myanmar : Vihara collective

Myanmar, octobre 2016,  I met my first farmer Adam in Bagan. He is the farmer for the Vihara Collective project. The project was founded by Damon Zumbroegel who has been travelling in Myanmar for 13 years.

« Vihara Collective is a group supporting dignity and hope in humans by providing the basic necessities of life……food, shelter, clothing, and medicine »

I spend one day at the farm with Adam. He explain me the projetc, show me the amazing farm and offerd me one of the most amazing sunset I ever had (thanks so much for that ;))

 

Adam try a lot of different technics to grow up fruits and vegetable. The last year the Vihara team build new bric beds. It helps to keep humidity around the seeds and it’s very nice 🙂

During my visit the team was just building the compost zone, in the middle of the garden of course !

 

Last novembre they received around 30 local farmers to show how agriculture can be do in an ecologic way.

 

Next ?

The owners decided to go step by step. Now is the time to improve the garden and show to local people than agriculture could be different, xithout chemicals.

The next step is to show the project to travellers as an eco touristic place. Accomodations will be build and the place should become volunteers to help them.

 

So keep in touch with Viharacollective amazing project !

Go and like the FB page to see the amazing pics of the farm : Vihara Collective