Aujourd’hui, nous aimerions vous parler d’un sujet qui nous intéresse particulièrement, le biomimétisme. Et ça tombe bien, car une grande partie du projet myTERREhappy sera « pensé » sous un regard biomimétique.

Alors, c’est quoi le biomimétisme?

C’est une philosophie ou méthodologie qui consiste à s’inspirer du vivant dans des processus d’innovation et d’ingénierie, avec des applications dans des domaines aussi variés que l’organisation, l’énergie, l’architecture, la communication, etc.

Pourquoi? Car nous pensons qu’il s’agit d’une partie du futur de l’évolution sociétale. Nous avons vécu bien longtemps détaché de la nature, un peu « hors-sol ». Or il s’avère que la nature a plusieurs milliards d’années d’expérience en recherche et développement, et qu’il serait peut-être temps de nous en inspirer, en toute humilité.

Comme j’aime bien le rappeler, il ne s’agit pas de s’inspirer du vivant dans le seul but de produire plus ou encore simplement de générer plus de profits, mais bien de réussir à innover et produire des biens et des services en ayant un impact minimum, idéalement positif sur l’environnement.

Les principes du vivant : de quoi parle-t-on?

Les principes du vivant sont des règles de fonctionnement que l’on retrouve dans tous les écosystèmes biologiques sur Terre et qui sont apparus sous la pression de l’évolution et de l’adaptation.

Ces principes particuliers existent car le vivant s’est développé sous certaines contraintes présentes depuis des milliards d’années. Ils nous permettent de comprendre l’étonnante résilience de la nature, sa formidable capacité à créer des formes étonnantes et des processus biochimiques efficients.

Les 16 règles du vivant

Même si le monde qui nous entoure est d’une complexité extrême et riche, certains caractéristiques sont génériques, ou tout du moins suffisamment constantes pour en tirer des « règles ».

  1. Le vivant construit de bas en haut
  2. Il s’auto-assemble en chaînes
  3. Il a besoin d’un dedans et d’un dehors
  4. Le vivant utilise peu de thèmes pour générer de multiple variations
  5. Et organise par information
  6. Il encourage la variété en recombinant les informations
  7. Il crée par des erreurs
  8. La vie apparait dans l’eau
  9. Le vivant roule au sucre
  10. Il fonctionne en cycle
  11. Et recycle tout se qu’il utilise
  12. Il se maintient par renouvellement
  13. Il tend à optimiser plutôt que maximiser
  14. Le vivant est opportuniste
  15. mais rivalise dans un cadre coopératif
  16. Le vivant est interconnecté et interdépendant

Le biomimétisme : levier d’innovation responsable 

Innover en s’inspirant du vivant, c’est s’assurer une pérennité sur le long terme, un respect de son environnement naturel et humain, d’apporter des solutions pour la vie de son territoire.

Il s’agit par exemple de :

  • l’exploitation de sources d’énergies renouvelables (principalement d’origine solaire), 
  • l’utilisation majoritaire d’éléments abondants, tel que l’hydrogène 
  • le recyclage du carbone renouvelable (issu du dioxyde de carbone atmosphérique notamment), 
  • la biodégradabilité et biocompatibilité des produits 
  • la gestion de l’information à coût énergétique réduit
  • la consommation de ressources maîtrisés et non polluantes 
  • etc.

Ce sont aussi les limites de l’écosystème – trop souvent oubliées par l’homme – que la démarche biomimétique a vocation à inclure.

le biomimétisme répond à des enjeux multiples

Quelles applications sur myTERREhappy ?

Les applications sur un projet de la taille de myTERREhappy sont multiples et diverses.

Les 5 domaines principaux d’applications sont:

  • L’énergie
  • Les matériaux
  • La chimie verte
  • L’information
  • L’eau

Pour chacun de ces domaines, nous avons l’ambition d’y apporter une réflexion collective adaptée au lieu et son territoire.

Que ce soit dans l’architecture, la gestion de l’organisation ou encore les matériaux (re) utilisés, nous chercherons les méthodes les plus adéquates.

Nous vous en dirons plus au fur et à mesure de nos réflexions et recherches.

Qui nous accompagne?

Nous avons l’immense bonheur d’être accompagné par le CEEBIOS (Centre d’études et d’expertise en biomimétisme), avec qui nous devrions collaborer à la recherche et applications de ces diverses solutions.

Le Ceebios se positionne comme structure d’intérêt général visant à fédérer le réseau de compétences en biomimétisme. 

Son objectif est d’accélérer la transition sociétale par le biomimétisme en favorisant les échanges entre acteurs et en développant les ressources indispensables à l’appropriation de la démarche par les secteurs académiques, institutionnels et privés.

Le CEEBIOS forme et accompagne les projets innovants, notamment via le développement de deux groupes de travail sur l’habitat et les matériaux bio-inspirés.

Ressources pour aller plus loin

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.